vendredi 21 décembre 2012

Ateliers centre-bourg / + Résorber la vacance


Comment résorber la vacance et redynamiser le bourg ?

Le centre-bourg semble déserté, mais l'est-il vraiment ? Qui sont les habitants, les propriétaires ? Quels sont les qualités et défauts des logements ? Qui sont les commerçants, et resteront-ils installés dans le bourg ? 
La vacance n'est pas une fatalité ! L'idée de ce diagnostic est aussi de se dire que ce travail de collecte précieux peut donner des idées et impulser des changements.

Nous voilà partis mener l'enquête dans le centre-bourg, divisés en trois groupes et munis de fiches types pour guider l'exploration, observer immeuble par immeuble l'état du bâti, son occupation, et imaginer comment les réactiver.
Dans chaque groupe, on tente de croiser les techniciens, les regards extérieurs, et les habitants. Notre première surprise est de constater que dans chaque groupe, plusieurs personnes connaissent La Monnerie comme leur poche, de façon très pointue, ce qui nous conforte dans l'idée que les habitants ont une expertise qu'il faut mettre à profit dans le projet.
Trois quarts d'heure plus tard, nous nous retrouvons tous au PMU autour d'un café, afin de mettre en commun les données et de se poser des questions concrètes sur l'évolution du bourg. Toutes les réflexions se font autour de la carte de La Monnerie, agrémentée maintenant de nombreuses notes sur la réalité de l'occupation des immeubles. Nous discutons d'aides à la rénovation, de maisons vides mais non-vacantes, de locomotive commerciale et des prises de la mairie dans tout cela. 
***Le compte-rendu précis de cet atelier sera visible dans la Gazette #3 !***

Aucun commentaire:

Publier un commentaire